Home Beauté Chronique capillaire

Chronique capillaire

15/01/2016 2 comments

La dernière fois, je te parlais de mon expérience chez Le Coiffeur du Printemps. Comme promis, voici un résumé de mon parcours capillaire avec les différents coiffeurs que j’ai pu tester jusqu’ici. Au programme: péripéties, catastrophes et joies.

Commençons par le départ

Jusqu’à mes 12 ans j’ai été coiffée par une de mes tantes. Autant te dire que jusqu’à cet âge là, j’ai très peu été chez le coiffeur. Sauf à mes 7 ans. Je rentrais en CP. Une de mes camarades était arrivée en pleurs. Devine pourquoi ? Sa mère lui avait fait coupé ses cheveux de forces !  Une coupe courte mais féminine. Elle détestait et moi j’adorais. C’était différent de toutes les filles aux beaux cheveux longs, dont je faisais partie. Je ne sais pas si je préférais la coupe ou le fait d’être différente des autres… Un peu des deux je pense. Quelques jours après je sautais le pas, personne ne comprenait cette envie, mais ma mère m’a laissé faire. Après tout, c’était mes cheveux ! Et ça pousse, très (trop) vite.

Pour cette coupe courte, j’avais été chez Coiff&Eco. J’y ai été quelques fois quand ma tante a déménagé et ne pouvait plus me couper les cheveux régulièrement. Rien de transcendant, je ne faisais qu’un carré long ou les pointes.

Après ça, je suis passée par St Algues. Une de mes tantes (la famille toujours) y allait et je l’y ai accompagné. J’ai trouvé une super coiffeuse, qui faisait exactement ce que je voulais. Puis elle est partie et j’en ai eu une autre favorite, qui me faisait mon carré plongeant. J’adorais cette coupe je lui disais même que je ne ferais plus que ça, pour toujours (très drôle). Mais elle est aussi partie…

J’ai donc essayé un coiffeur de quartier. Reconnu dans le métier il a reçu plusieurs médailles. Je me suis faite coiffée par une de ses employés. J’avais trouvé la déco très vieillotte, mémérisante comme dirait Cristina. Je ne m’y sentais pas à mon aise.

Changement de catégorie

J’ai alors décidé de payer un peu plus cher, en allant chez Jean Louis David. J’ai commencé par le fameux carré plongeant. Puis j’en ai eu marre (au bout de 2 ans de carré plongeant quand même), qui demandait à être bien brushé. Alors la dernière fois que j’y ai été, j’ai demandé un carré normal pour tout remettre à niveau et par la même occasion un balayage léger pour apporter un effet soleil. J’étais ravie. C’était en plein été j’adorais mes cheveux clairs.

Épisodes catastrophiques

Étant donné que j’aimais beaucoup mon (léger) balayage, je décidais de l’intensifier pendant mes vacances au Portugal.. Petit coiffeur de quartier. Les prix la-bas sont beaucoup plus attractifs. J’ai voulu essayer pour rafraichir ma coupe et éclaircir un peu plus intensément.

Grosse erreur ! Ce n’étais plus des mèches mais quasiment toute ma chevelure qui était… Blonde platine ! Je ne me reconnaissais pas. Je suis rentrée chez moi et j’ai PLEURÉ. Je voyais une inconnue, pas très jojo avec sa décoloration ! J’y suis retournée le surlendemain pour couvrir le tout..

Cette couleur partait rapidement (normal avec une décoloration…). Je tentais un coiffeur trouvé via Groupon: coupe + couleur. Un coiffeur à l’ambiance un peu bizarre. Je ne demande rien d’extravagant : une couleur foncée que j’aurais pu faire à la maison et une coupe très simple…

Renaissance

En pleine dépression capillaire et en manque de confiance totale envers les coiffeurs, j’entendis parler de… Massato. Un coiffeur plutôt haut-de-gamme. On me dit que je peux y aller les yeux fermés. Et.. C’est le cas. Je ne les qualifie même pas de coiffeurs mais d’artistes ! Une coupe qui colle parfaitement à ta morphologie et ton style.

On ne te fait pas ce que tu demandes mais une coupe qui te va ! Il faut être prêt à faire confiance. Fini les photos de star pour modèles. Non on te fera pas la coupe de Beyoncé car tu n’es pas Beyoncé, la coupe sera la tienne et faite sur-mesure. What else ? Idem pour la couleur. En plus de ça, on te donne des conseils pour te coiffer selon tes habitudes. Tu aimes te faire des brushings ou tu as besoin de te coiffer à la va-vite ? Ils t’expliquent comment faire, geste et produits à l’appui. J’ai d’ailleurs acheté un de leurs produits dont je suis plus que ravie ! Un serum curly et wavy, le top pour donner de la texture et du mouvement aux cheveux.

J’ai quand même laissé leur chance à d’autres coiffeurs : Jean-Marc Joubert et le fameux coiffeur du Printemps. Mais je reviens toujours aux sources… Je n’ai trouvé aucun coiffeur du niveau que Massato.

Si tu as des questions sur les différents coiffeurs cités, n’hésite pas à commenter ou à me contacter par mail.

Et si par hasard tu as des coiffeurs / artistes à me conseiller, je suis preneuse 😉

2 comments

Voir aussi

2 comments

Marie 16/01/2016 at 18 h 18 min

J’ai également entendu beaucoup de bien de massato ! Ça me conforte dans l’idée d’aller tester 😉

Reply
Celine 16/01/2016 at 18 h 21 min

Hello Marie, je ne peux que te le conseiller ! Tu m’en diras des nouvelles 😉

Reply

Leave a Comment